UnclearPicture

 

QUÊTE : Murmures de la surface

Quête, murmures de la surface, propose un étrange conte du désespoir amoureux en neuf étapes comme autant de photos prises de Sylvain Entressangle d'un mur dans la région de Ragny dans l'Yonne.

En suivant ce rempart de pierres composant un bien étrange labyrinthe, l'homme veut retrouver sa compagne disparue, enfouie, morte. Qui sait ? A la recherche de sa dulcinée, l'homme cherche sur les pierres des signes du passage ou de la présence de son amour disparue. Poursuivant la réinterprétation du mythe d’Orphée entamée dans l’ouvrage « du néant », Michael R. Koswil évoque ici un Orphée errant  à la surface en quête de sa disparue. Les photos de Sylvain Entressangle renforcent l’idée de mystère, d’un univers clos et à l’air libre à la fois, tandis que le texte cherche, par son rythme, à correspondre à la quête de l’homme vers sa dulcinée. Volontairement présenté au format carré des photos, le poème décliné en neuf parties donne ici l’impression de cases d’une énigme à résoudre, d’une équation à plusieurs inconnus.

La musique avec de multiples changements et évolutions et d’une durée volontairement longue s’articule comme une bande originale plus qu’un thème. Une version avec le poème lu par l’auteur est par ailleurs proposée en téléchargement.

Avec ce projet, Unclearpicture souhaite, comme à son habitude, poursuivre sa volonté de montrer les différentes interprétations de l’image au travers de la musique, des textes et des photos.

 

Sylvain Entressangle

Depuis 2005, Sylvain Entressangle (photographe et musicien) fonde son travail photographique sur la couleur et l’atmosphère. Sa démarche s’inspire d’impressions perçues durant la prise de vue. Il cherche ensuite à recréer en labo numérique ce souvenir, comme pour en prolonger l’émotion et le mystère.

 

Michael R. Koswil

Michael R. Koswil poursuit sa quête poétique au travers de différentes formes (textes, encres, musique). Michael R. Koswil a publié en 2005 « Du néant », recueil de poésie inspiré du mythe d’Orphée et d’Eurydice.

 

Informations photographiques

Lieu photographié : Chateau de Ragny

Appareil moyens formats argentique : Hasselblad 501CM

Films argentiques utilisés : Film couleur Kodak Portra 160VC