UnclearPicture

 

MUE : Stigmates d'une carapace

Pour cette nouvelle série, le collectif Unclearpicture s'est intéressé à la transformation du bitume de la célèbre promenade des anglais à Nice.

Avec cette série, Sylvain Entressangle et Michael R. Koswil ont voulu évoquer "la prom'" de leur enfance tout en s'interrogeant sur l’altération des choses due au passage du temps.

Les étranges cassures et aspérités saisis par l'objectif de Sylvain Entressangle révèlent ainsi autre chose qu’elles évoquent au premier abord. De ces "cicatrices" produites par la dilatation du sol, Michael R. Koswil a choisi d’en extraire une litanie amoureuse sans verbe, ni ponctuation. Influencée par les gammes byzantines, la bande son s'inspire de la méditerranée que la baie des anges souligne et que la promenade des anglais domine.

Saisir d'autres significations, d'autres sens que l'image première par la biais de photos, textes et musique reste l'intention constante des créations du collectif Unclearpicture.

 

Sylvain Entressangle

Depuis 2005, Sylvain Entressangle (photographe et musicien) fonde son travail photographique sur la couleur et l’atmosphère. Sa démarche s’inspire d’impressions perçues durant la prise de vue. Il cherche ensuite à recréer en labo numérique ce souvenir, comme pour en prolonger l’émotion et le mystère.

 

Michael R. Koswil

Michael R. Koswil poursuit sa quête poétique au travers de différentes formes (textes, encres, musique). Michael R. Koswil a publié en 2005 « Du néant », recueil de poésie inspiré du mythe d’Orphée et d’Eurydice.

 

Informations photographiques

Lieu photographié : Promenade des anglais, Nice, France

Appareil argentique : Olympus OM1, 50mm

Films argentiques utilisés : Film couleur périmé Kodak Golden 100