UnclearPicture

 

FRESQUE : ÉROSION DE L'ESPACE

Avec ses photos de la plage de Nice prises en 2015 par Sylvain Entressangle, Unclearpicture a choisi d'évoquer l'espace mais aussi en quelque sorte son érosion. Ainsi, de par leur présentation verticale, les photos proposent une autre vision de cette surface. Ces galets, ces pierres, cette terre, ce sable sont autant d'éléments à considérer en hauteur comme des éboulements, des montagnes, des collines d'une planète à découvrir. A l’image d'un visiteur qui observant d'en haut, atterrissant et découvrant ce lieu inconnu, cette bande d'une matière qui peu à peu montre un autre espace. L’intention de ce projet est bien d’interroger un rapport différent à l'horizon. Les traces de pas, les minéraux qui se révèlent et disparaissent en poussière, l'agrégation et les formes de compression que les galets peuvent donner à voir sont des mystères qui, de soupçons en convictions, jaillissent peu à peu de cette inhabituelle fresque.

Les vers, de par leur forme et leur présentation, évoquent l'impression de désagrégation de la matière qui glisseraient ainsi sur la « gouttière » de ces étranges parois.

Montrer ce que l’on ne voit pas forcément au premier regard et appréhender non seulement le reflet de l’image photographique mais aussi l’image dans son sens le plus large, par les mots et la musique reste l'intention principale du collectif Unclearpicture et ce depuis plusieurs années.

 

Sylvain Entressangle

Depuis 2005, Sylvain Entressangle (photographe et musicien) fonde son travail photographique sur la couleur et l’atmosphère. Sa démarche s’inspire d’impressions perçues durant la prise de vue. Il cherche ensuite à recréer en labo numérique ce souvenir, comme pour en prolonger l’émotion et le mystère.

 

Michael R. Koswil

Michael R. Koswil poursuit sa quête poétique au travers de différentes formes (textes, encres, musique). Michael R. Koswil a publié en 2005 « Du néant », recueil de poésie inspiré du mythe d’Orphée et d’Eurydice.

 

Informations photographiques

Lieu photographié : Nice

Appareil argentique : Hasselblad XPAN

Films argentiques utilisés : Film couleur Kodak Portra 160VC