UnclearPicture

Échos
Souvenir d'une errance

Voyage intérieur ou promenade solitaire, "échos, souvenir d'une errance" cherche dans ces deux directions. Les photos panoramiques de Sylvain Entressangle prises en août 2015 dans la forêt d'Agen saisissent subrepticement le passage de la lumière tout en y conservant une large part d'obscurité. Métaphore de la création, ce projet du collectif UnclearPicture peut se voir comme l'esquisse de différentes pistes inachevées. Formes courtes de trois vers de six pieds chacun, les poèmes de Michael R. Koswil s'inspirent du souffle mystérieux de ce monde forestier horizontal en mal de sommets. Avec son atmosphère lourde teintée de mélancolie, la bande-son révèle, comme les mots, la création artistique en gestation dans une sorte de rêve en demi-teinte.

Avec "Échos, souvenir d'une errance", UnclearPicture éclaire une fois de plus l'image sous ses différents aspects poétiques par la photo, la musique et les mots.

» Pour naviguer dans la page, utiliser le scroll en bas de l'écran
Entendre le chaos
S'entraîner à surprendre
L'avenir en partance
Écouter les rumeurs
Devenir le mystère
Des destinées futures
Avouer l'imprudence
Deviner les douleurs
Du royaume du sombre
Revivre sa souffrance
Calmer les sentiments
De l'étrange frisson
Invoquer les chimères
Perturber le tragique
Des moments d'insouciance
Implorer l'inconnu
Deviser sur les sorts
Et les us et coutumes
Dissiper l'illusoire
Décrypter les signaux
D'un voyage sans but
Inspirer les mirages
Troubler les circonstances
Par d'ivres souvenirs
Murmurer le tourment
Exprimer la détresse
Dans un profond soupir
Calmer son inconscience
Saisir le mouvement
De l’indéfinissable
Étreindre l'invisible
Supporter le silence
Pour inviter le souffle
S’imprégner de l’absence
Révéler l'indistinct
Et repartir encore